Saviez-vous...Les hostas comestibles?

Saviez-vous…

Les hostas comestibles.

Saviez-vous que le hosta est utilisé comme légume d’accompagnement en Asie depuis fort longtemps, tout comme les asperges et les têtes de violon au Québec? En effet, on peut utiliser les jeunes pousses, les jeunes feuilles, les bourgeons floraux et les fleurs dans la cuisine et ajouter une touche d’originalité dans nos assiettes.

Les jeunes pousses

Les bourgeons des feuilles non-déroulées sont utilisés et cuits comme les asperges. Il faut utiliser des hostas de culture biologique et ne pas utiliser les plants qui ont été traité avec des produits chimiques. Les jeunes pousses sont croquantes et sucrées et elles sont moins amères que les plus âgées. Le Hosta montana ou Urui est l’espèce la plus consommée au Japon où il est une plante indigène. On lui associe un goût de noisettes.

La récolte se fait au printemps avant que les feuilles ne déroulent et les pousses sont coupées au-dessus de la couronne. Sur un plant bien établi, le tiers des pousses peut être récolté sans endommager la plante. Plus la pousse sera récoltée jeune et enroulée serrée, plus elle sera tendre. La saveur des pousses varie selon l’espèce et le moment de la récolte.

Les pousses peuvent être utilisées entières ou coupées en tronçons de 2,5 à 5 cm (1 à 2 pouces). Avant leur utilisation, les petites feuilles de la base seront enlevées car elles sont plus amères. Si les pousses proviennent d’un hosta moyen ou grand, il est préférable de les blanchir avant de les utiliser dans votre recette préférée.

Les pousses peuvent être cuites à la vapeur, sautées, frites ou bouillies 0,5 à 1,5 minute. On les sert ensuite accompagnées de beurre, de sauce ou de vinaigrette.

Blanchies jusqu’à ce qu’elles soient tendres, on les assaisonne ensuite d’huile d’olive, de sel et de poivre et on les rôtit à 450 degrés, de 5 à 10 minutes. Après la cuisson, on peut les saupoudrer de parmesan et faire fondre le fromage au four.

Frites, les pousses crues assaisonnées d’ail et de sauce soya peuvent être servies sur des pâtes ou du riz. Elles peuvent aussi être sautées rapidement à la poêle et assaisonnées de sauce soya et de quelques gouttes d’huile de sésame.

Cuites à la vapeur, les pousses ont un goût d’artichaut. La texture est ferme et fondante.

Les hostas suivants sont parmi les plus recommandés pour la consommation des jeunes pousses : il va s’en dire que leurs descendants sont aussi parmi les favoris.

  • montana
  • Crispula’
  • longipes
  • sieboldii
  • ‘Undulata’
  • ventricosa
  • ‘Sagae’
  • ‘Lancifolia’
  • sieboldiana

On recommande de ne pas consommer le H. minor.

 

Donc, si vous désirez en faire l’expérience au printemps prochain :

  1. Récolter des jeunes pousses sur vos plants les plus matures.
  2. Nettoyer pour enlever les résidus de terre et enlever les petites feuilles de la base.
  3. Couper en tronçon de 1 ou 2 pouces ou laisser entier.
  4. Blanchir, bouillir, frire ou cuire à la vapeur et assaisonner au goût.

 

 

 

Les feuilles

Les feuilles fraîchement déroulées sont cuites comme les épinards. On utilise seulement les feuilles minces car les feuilles plus épaisses seront trop fibreuses.

Les bourgeons floraux

Les bourgeons floraux sont aussi comestibles. Ils peuvent être frits dans une pâte à beignets ou sautées à la poêle.

Les fleurs

On utilise les fleurs fraîchement ouvertes et on les récolte, si possible, le matin et par temps sec. La première fois, il est conseillé de ne pas consommer le pistil et les étamines car ils peuvent avoir un goût plus amer ou causer une réaction allergique à cause du pollen. L’espèce la plus appréciée pour ses fleurs est le H. fortunei.

Les fleurs peuvent être consommées en salade, confites, frites, marinées ou crues. Pour ma part, j’apprécie particulièrement de les consommer crues lors de mes promenades au jardin, elles sont juteuses et rafraîchissantes.

Les fleurs sont délicates et sont un ajout décoratif aux salades. Elles ont une saveur sucrées et elles ajoutent de la couleur aux verdures. Intégrées aux légumes sautés, elles ont un goût délicat et une texture croquante. On les ajoute à la dernière minute. Les fleurs sont aussi utilisées pour la décoration des gâteaux ou dans une pâte pour en faire des beignets (voir recette).

Les variétés suivantes sont les plus recommandées pour la consommation des fleurs :

  • plantaginea (fleur parfumée)
  • clausa
  • tardiva
  • fortunei
  • ‘Clavata’
  • longissima (floraison tardive)
  • nigrescens
  • rectifolia

 

RECETTE DE BEIGNETS AUX FLEURS D'HOSTAS.

Pour 10 personnes.

500 g. de fleurs

100 g de sucre

100 g de farine

2 œufs

1 c. table de vanille

200g de fruits de saison

  1. Laver les fleurs et enlever les tiges, réserver.
  2. Laver et enlever la queue des fruits de saison.
  3. Mélanger le sucre, la farine, les œufs et la vanille pour en faire une pâte.
  4. Associer une fleur avec un petit fruit et les tremper dans la pâte.
  5. Faire frire.